GETI 2022 | Journal de bord #12

07.09.22

Et finalement je suis quand même sorti aujourd’hui ! Quelle joie de revoir les personnes et de pouvoir enfin assister à une célébration du matin en direct.

Je ne vais pas réussir à reprendre l’intégralité de la journée… je vais juste me contenter de proposer quelques éclats

Théologie Oecuménique

Sarah Bach, déléguée de l’église méthodiste de Suisse, a fait un vlog qui résume bien à mon sens les différentes caractéristiques de la théologie oecuménique que nous expérimentons ici.

Vu que je présuppose pas que vous savez toustes le Suisse-Allemands, la théologie oecuménique en trois points : elle se caractérise par le fait (i) d’être ancrée dans les temps de prière communs qui manifestent la diversité réelle de l’église ; (ii) de cheminer ensemble autour des blessures qui marquent le monde et les personnes qui l’habitent ; (iii) d’être transformés dans le cheminement commun.

Une théologie incarnée – pour de vrai!

Lors de l’une de nos dernières conférences du GETI, j’ai découvert le travail de la théologienne indonésienne, Septemmy E. Lakawa, professeure au Jakarta Theological Seminary. Elle travaille notamment sur les traumatismes – ici dans l’expérience de femmes chrétienne en Indonésie – et à leur transformation théologique. Par le chant et la danse, la production théologique se fait geste liturgique et doxologique, en vue de la réconciliation et de la guérison face au trauma.

Une question qui reste

Arrivant gentiment au terme de cette première expérience COE, je m’interroge sur l’élément suivant : une grande emphase est mise sur le dialogue et l’écoute. L’espace est effectivement aménagé pour les prises de paroles, mais j’ai peu expérimenté de situations où les différentes prises de paroles sont quittancées : quand je parle, je parle à une foule anonyme, mais je ne reçois jamais la quittance, qui me permet de savoir si j’ai été entendu ou non. Je n’ai pas expérimenté les moments de reformulation où l’écoute se personnalise et devient concrète.

C’est peut être différents dans le travail des délégués de l’assemblée. Mais je distinguerais le travail des délégués sur les affirmations communes, de la transformation personnelle qui peut avoir lieu au niveau inter-personnel – et qui est une grande partie de ce qui se passe lors de cette assemblée.

Une citation qui m’a beaucoup plus

Dans cette assemblée on parle beaucoup de l’oecuménisme du coeur. J’aimerais ici citer la définition de « coeur » donnée part un participant au GETI.

The heart, this vulnerable place that holds our declarations.

Tavis Tinsley, étudiant du GETI

Beautiful People

Voici James Lawson

🇬🇧 Il vient d’Angleterre et est membre de l’église anglicane.

🎓 Il étudie la théologie à Oxford, afin de devenir prêtre dans son église. 

✝️ Il vient à l’assemblée générale du COE / GETI afin d’approfondir son expérience œcuménique. Pour lui, Jésus est l’espoir de l’humanité. Sa foi est une chose importante pour lui. 


Cette création est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité 4.0 International.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.