GETI 2022 | Journal de bord #1

28.08.22

28.08.22

Cela fait longtemps que je n’avais pas fait un voyage de deux semaines. Je pars pour 13 jours (27.08-08.09) à l’Assemblée Générale du Conseil Oecuménique des Eglises à Karlsruhe (Allemagne), dans le cadre de l’Institut Mondial de Théologie Oecuménique. J’ai sans doute pris beaucoup trop de choses dans ma valise. 

Aujourd’hui j’ai pris le train à 12h37 à Yverdon-les-Bains pour arriver à 16h49 à Karlsruhe. J’avais pas réalisé que c’était si proche. D’autres ont 14 à 18 heures de voyage dans les dents (pour celles et ceux qui viennent des Philippines par exemple). Je me sens chanceux de pouvoir vivre cet événement proche de chez moi – et quel plaisir de passer ce temps en Allemagne !

À peine arrivé à la gare de Karlsruhe , je tombe sur le stand des volontaires du COE qui oriente les arrivants vers leur lieux de résidence. J’arrive en même temps qu’un jeune étudiant de Marbourg, originaire du Togo (Mawuli) – on parle allemand tout du long. Il me raconte un travail en cours sur Jean-Marc Ela et l’envie de développer une théologie africaine qui développe son propre langage. 

Nous logeons dans le GenoHotel de Karlsruhe : un immense centre de séminaire, lumineux, très accueillant, aux abords de la forêt. Nous sommes accueillis par un étudiant états-uniens, complètement jettlagé, mais super sympa. L’ambiance est un peu survoltée, tout le monde cherche un peu ses marques – aussi les personnes de l’accueil. Le restaurant indiquait que 115 personnes étaient attendues ce soir. 

GenoHotel Karlsruhe – Entrée
Le centre est entouré de verdure

Après avoir pris possession de ma chambre et rangé mes affaires, je me dirige vers le restaurant pour le souper. J’y croise des membres de mon groupe : Raquel, du Costa Rica et Nathaniel (Dzidzor) du Ghana. On mange ensemble et on fait plus connaissance, avec un autre étudiant du Ghana (Josef) qui a fait le voyage avec Nathaniel. On discute sur les difficultés linguistiques, des problèmes de pauvreté au Costa Rica et le statut des femmes. Je parle aussi un peu de mon sujet de thèse. 

Une fois le repas terminé je profite d’aller à la salle de fitness de l’hotel, où je suis rejoins par Nathaniel. On fait nos exercices en parallèle, on se coach un peu : bonne ambiance ! 

Quelques Goodies du WCC, les livret de prière et de célébration. Et le rappel que le COVID-19 est encore par là…

Cette création est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité 4.0 International.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.