GETI 2022 | Journal de bord #8

03.09.22

C’est le week-end, toujours confiné. J’ai tout ce qu’il faut à l’hotel – la journée était un peu longue. J’ai pu profiter de me promener un peu dans la forêt alentours – les règles de confinement sont souples.

Suivre un peu à distance

J’ai pu suivre les deux célébrations de la journée en ligne. Celle du soir m’a appris qu’il ne fallait pas avoir peur de faire un Bibliologue, même avec une centaine de personnes.

J’ai également regardé le canal de nouvelles du jour, animé notamment par l’ami Michel Kocher (Suisse) ! J’ai été très interpellé par le témoignage de Grace Thompson (église anglicane, Angleterre), en faveur de l’inclusion des personnes en situation de handicap – ou differently abled comme l’a reformulé l’animatrice Anam Gill (Pakistan). Cela m’encourage à prêtre attention aux possibilités d’inclusion dans les contextes où je suis appelé à travailler.

Petit regard en arrière

Si je me pose quelques instants et que je regarde la semaine qui vient de se dérouler: je la comprends comme un moment pour se retrouver autour de la source, en ayant la place non seulement pour recevoir et écouter, mais aussi pour témoigner, faire résonner sa voix dans l’assemblée. Dans ce caléidoscope ecclésial, je me pose la question de ce que je représente comme membre de l’Eglise Evangélique Réformée de Suisse et quel est l’appel qui nous est adressé dans cette assemblée.

Eléments d’encouragements

C’est une expérience ambivalente. D’un côté l’assemblée a l’effet de nous remettre à niveau. Elle modifie les hiérarchies habituelles – des personnes dans mon groupe on signalé leur surprise de partager la même file pour aller manger que les conférenciers, prélats, professeurs, etc. Chez eux ça leur semblerait impensable. De même, lors d’une table ronde, une jeune d’Egypte, s’était fait coupée la parole par un dignitaire de son église. Elle ce serait soumise et tue, si une autre jeune n’avait pas pris la parole en sa faveur et corrigé l’attitude du dignitaire. Cette assemblée permet ce genre d’expérience !

Je pense que l’intérêt réside dans l’interaction entre ces différents niveaux. Je vois comment ma parole peut avoir une réelle influence, par exemple dans les Conversations Oecuméniques – dont le déroulement est nécessairement influencé par tout ce qui se passe autour. Pour que la démarche soit féconde, cela présuppose que je sois prêt à me laisser affecter par ce qui se passe à cet endroit, ce qui est imprévisible.

Eléments de perplexité

D’un autre côté, toutes les prises de parole sont pondérées, équilibrées, pour pouvoir passer auprès du plus grand nombre. Les décisions à l’égard de l’environnement ou de la justice sociale ne sont pas nouvelles par rapport à celles prises dans le passé. La parole est donnée aux jeunes, mais d’une manière qui parait superficielle. Et de manière général, que peut-on attendre de ces prises de parole en grand public ?

Je remarque aussi qu’il y a pas mal de frustrations de la part de jeunes générations. L’assemblée n’arrive pas à être prophétique, en tout cas pas d’une manière suffisamment radicale. L’attention portée à la crise climatique lors de la première journée thématique était insuffisante, ce qui a mené à mettre sur pied une grève pour le climat, au sein de l’assemblée. Je suis reconnaissant qu’il la place pour cette expression de la foi dans l’assemblée. La présence de Casa Comun dans les marges de l’assemblée va également dans ce sens.

Encouragement

J’ai plutôt de l’espoir pour la démarche du COE – mais il ne s’agit que d’un bout du chemin. La concrétisation doit se faire dans les églises membres du COE. Sans des transformations à ce niveau, le COE peut bien faire des affirmations, la concrétisation manquera. J’espère pouvoir me faire porteur de cela à l’avenir – là où je serai.

Ce qui est sur, c’est que pour l’instant cette expérience me ressource, et réanime ma foi en ce Christ qui effectivement rassemble et réconcilie et qui me permet de participer à son mouvement.


Cette création est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité 4.0 International.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.